Auschwitz ou la double déshumanisation

Par Laurence Prempain et Elina Vanamo

Décembre 2018. Une semaine durant, une douzaine d’historien.ne.s de la région Rhône-Alpes, membres du réseau Mémorha (Mémoires en Rhône-Alpes) sont venu.e.s en Pologne à la rencontre de leurs homologues polonais.es afin qu’ils.elles parlent de leur travail, de leurs musées, des problématiques qu’ils.elles rencontrent autour de la mémoire et des politiques mémorielles liées à l’expérience polonaise de la Seconde Guerre mondiale. Expérience douloureuse, puisque pas moins de 1,9 million de civil.e.s polonais.es non-Juif.ve.s et 3 millions de Juif.ve.s polonais.es ont trouvé la mort. Par ailleurs deux d’entre nous ont décidé de se rendre sur le site d’Auschwitz-Birkenau. Visiter un camp de mise à mort à échelle industrielle n’est pas anodin. Ainsi, sommes-nous préparées au choc physique et psychologique qui nous attend.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.